Fate stay night - Illusion of hope



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gilgamesh [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilgamesh
Archer
Archer
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 30

Fiche
Mana:
30/30  (30/30)
Expérience:
0/200  (0/200)
MessageSujet: Gilgamesh [en cours]   Lun 5 Juil - 23:29

Le réel vous

¤ Prénom : Mike. Miky pour les intimes.
¤ Âge : 22 ans
¤ Sexe : Je le montre jamais aux inconnues.
¤ Comment trouvez vous le forum? : J'ai travaillé dessus, il ne peut donc être que parfait.
¤ Comment avez vous trouvez le forum? : Ce forum m'est venu tout seul dans les bras. papa est fier de lui.
¤ Autre? : Pierre qui roule n'amasse pas mousse.
¤ Code : j'ai écrit une partie des règles non mais ! Si c'est écrit c'est connu. CQFD bande de moules !


Votre personnage

¤ Nom : Inconnu
¤ Prénom : Gilgamesh
¤ Âge : Inconnu mais son apparence physique lui donne la vingtaine
¤ Catégorie : Archer
¤ Sexe : Roi des héros c'est assez évoquant non ?
¤ Taille : 1 mètre 82
¤ Poids : 73 kg
¤ Alignement : Chaotique bon

¤ Description mentale :

Gilgamesh est une personne complexe, distinguée mais froide en même temps, il a peu de considération pour la vie d'autrui et il n'hésite pas à se débarrasser de ceux qui le gêne pour parvenir à ses fins. Il est égoïste et tout ce qui lui plait, il le fait sien. Il se sert quand il le désire et prend plaisir à savourer ses conquêtes. Il méprise les faibles et écrase les forts, sa supériorité est évidente dans son esprit, tous ceux qui s'opposeront à l'unique roi des rois périront, c'est la seule alternative possible. Il est imbu de sa personne et c'est un vrai coureur de jupon, il est toujours à la recherche de femmes à séduire, est manque de chance pour Saber, la convoitise du roi doré l'a placée dans son collimateur. Sa possessivité l’a éloigné d’Arturia. Ne prenant pas compte de l’avis d’autrui, il n’écoute que ses propres envies et têtu comme il est, il n’est pas prêt à laisser tomber l’acquisition de la jeune femme. Pour lui, elle lui appartient déjà..

Il prend rarement ses adversaires au sérieux durant un combat, trop confiant en sa victoire certaine. Il se considère comme étant un envoyé des Dieux, ayant pour mission de purifier le monde de toutes ces personnes faibles et incapables qui pullulent sur cette terre. Il est en résumé une personne des plus insupportables aussi froide que la mort. Pourtant, ce ne fut pas toujours le cas, en effet, il fut, il y a des milliers d'années, lors de sa vie sur terre, un roi attentionné et bienveillant, mais les coups du destin s'acharnant sur lui, l'on rendue amer et hostile. La perte de son seul et unique ami, fut l'élément majeur de sa déchéance. Pourquoi devait il se sacrifiait pour un peuple alors qu’aucunes reconnaissances ne venaient l'apaiser ? Un roi qui m'a emprise sur rien cours à sa perte, tel est le genre d'idées obscures qui commencèrent à germer dans son esprit. Toujours en s'enfonçant dans les ténèbres de son cœur meurtrie Gilgamesh devint le parfait opposer de ce qu'il était, force et domination étaient maintenant ses seules valeurs. Pourtant, un bon fond sommeille toujours en lui, on ne peut pas totalement changer et étouffer son passé...

¤ Description physique :

Gilgamesh à une composition musculaire bien répartie, muscles secs et tracés, son allure globale fait de lui un bel homme épargné par les ravages du temps. Il a les cheveux blonds coupés court, toujours en bataille, lui donnant un air négligé mais, raffiné en même temps, sa chevelure dorée trône sur sa tête, telle une couronne, symbolisant son rang royal, le premier roi du monde à travers le temps et l'espace.

Ses yeux de couleur rouge comme le sang marque ses iris, elles luisent d'une lueur inquiétante, reflétant toutes la folie et l'ambition de leur propriétaire. Ses pupilles noires insondables tel un abîme, sont source de mystères, elles furent témoin de nombreuses tueries et infamies causées par sa main. De fins sourcils accentuent son regard sombre et malveillant. Les traits de son visage sont très fins, ses joues sont presque creuses, n'offrant aucun volume à son visage à ce niveau. L'arrête de son nez est très fine, mais ses narines au niveau supérieur sont légèrement retroussées, son nez est parfaitement proportionnel à son visage, tout en finesse. Une bouche aux lèvres fines est la source de son sourire dément quand ceux-ci s'entendent pour marquer sa jubilation.

En terme de taille, il se situe dans la moyenne du haut de son mètre quatre-vingts. Il porte une armure toute en or, solide et élégante, il n'en existe pas de pareil à travers les temps, elle est la propriété unique du grand roi Gilgamesh, la marque de sa grandeur. Les épaulières de l'armure, de forme arrondie, ressortent fort, accentuant sa carrure. Il porte une cape rouge par-dessus son équipement, signe de son haut rang et du statut de dieu qu'il s'octroie. Quelques runes sont réparties sur le métal précieux de l'armure comme les créations mythiques des temps anciens. Des boucles d'oreilles d'or ornent ses oreilles, accentuant un peu plus la richesse de son équipement. En résumé, son allure peut se définir en deux adjectifs qui s’opposent : classe et désinvolte.

¤ Histoire :

Gilgamesh, aussi longtemps qu'il s'en souvienne, a toujours fait partie des hautes instances de ce monde. Il fut ni plus ni moins, le premier roi du monde unifié d'Uruk ! Son règne dura cent vingt-six ans, un âge extraordinaire pour une vie humaine, cette exceptionnelle longévité est proportionnelle à la grandeur de cet homme. Un dieu, voilà comment il se qualifiait en gouvernant ses sujets, d'une main de fer et sans pitié, il inspirait peur et respect à ses subordonnées. Un roi qui a emprise sur rien n'a pas de futur, vivre au service du peuple ne peut apporter que la destruction du roi ! Tel était la ligne de conduite du roi tyran.

Il vécut en égoïste, s'appropriant tout ce qu'il désirait, les femmes ne faissaient pas exception, cataloguée au rang de simple objets de distraction, il savourait chacune de ses conquêtes pour ensuite les jeter sans management, un macho de la pire espèce, sans aucun doute ! Le chemin sinueux et sombre qu'à emprunter son cœur, l'a conduit à l'issu fatal et irréparable, l'engendrement de sa mégalomanie et de son mépris pour toutes vies, fut la cause de la destruction de son pays. Quand il s'éteignit, à l'âge supérieur du centenaire, il ne restait plus que les ruines fumantes de son empire.

Pourtant, cet être si sombre et vaniteux, ne fut pas toujours dévoré par les ténèbres. Le début de son règne fut bienveillant et prospère. A l'écoute de ses sujets et humble dans ses actions, le roi Gilgamesh était loué par son peuple. Il entreprit de grands travaux, telle la construction des murailles légendaires d'Uruk. Soucieux de la sécurité de son peuple face aux hordes de barbares des terres sauvages, cette muraille représentait la protection qu'il accordait à ses sujets. En plus d'être un grand bâtisseur et révolutionnaire dans sa façon de gouverner, il fut également un grand combattant lors de sa vie humaine, de surcroit cela fut nécessaire pour pouvoir, après sa mort, faire un pacte avec la terre et revivre à chaque guerre du Graal pour réaliser son souhait égoïste qui germa dans son esprit lorsque son cœur sombra dans la déchéance, l'immortalité, tel était son seul désire. Sa force qui lui a permis d'accéder au statut de servant, fut utilisée pour le bien commun au début de son règne. Ses exploits sont retracés dans tout les livres d'histoire. Il défit bien des menaces contre son peuple comme l'invasion du terrible Agga, roi de la cité voisine de Kish, qui tenta de renverser Uruk ! Gilgamesh s'engagea dans la bataille, toujours en premières lignes, mettant sa vie en jeux pour les siens. Son courage détermina son peuple à le suivre jusque dans les flammes de l'enfer sources du Roi Agga. À lui seul Gilgamesh repoussa la moitié de l'armée ennemie, sa ténacité et sa force anéantissant la menace de la cité de Kish.

Bien d'autres batailles mémorables vinrent s'ajouter à celle-ci et toujours Gilgamesh se sacrifia pour son peuple en se lançant corps et âme dans la bataille. Malgré le culte que lui vouait son peuple, le roi doré était enfermé dans sa solitude, en effet, son statut semi divin l'éloignait des vrais valeurs de la vie, la communication avec ceux de son espèce se résumé qu'à des marques de respect qu'on lui apportait. Pourtant, un homme passa outre le rang du roi pour s'intéresser à lui en tant qu'être humain, sans se soucier des protocoles. Endiku, tel était son nom. Il devint le seul et unique ami de Gilgamesh et la présence qui manquait au souverain. Cette amitié qui ne pouvait être que bénéfique, devint pourtant la cause de la déchéance du roi doré. Son ami mourut à ses côtés lors d'une bataille engagée contre une menace pour le peuple, le taureau céleste envoyait par la déesse Inanna, représentante divine de la guerre. La monstrueuse bête anéantit la moitié du pays du roi Gilgamesh avant qu’Endiku enchaîne le taureau céleste en se sacrifiant. Le monstre pu enfin être achevé par le roi, ne pouvant pas retenir ses larmes lorsque qu'il asséna le coup de grâce au taureau céleste. En plus de perdre son seul ami, Gilgamesh perdit son humanité, maudissant ses obligations de protection envers son peuple. Sa chute dans les méandres de la rancœur l'amena à devenir le parfait opposé de ce qu'il était. Voilà comment il acquit la personnalité qu'on lui attribue en tant que servant et la raison de la fin tragique du son pays ! Gilgamesh devint l'un des plus puissants des servants, les conquêtes qu'il entreprit pour son propre compte après l'événement tragique qui déchira son être, l'enrichie considérablement au détriment de son peuple. Il devint le propriétaire de toutes les armes légendaires du monde et sa puissance démesurée finit par détruire son pays.

Lors de la présente guerre du Graal, il rencontra Saber. Atteignant l’apogée de cette guerre passée, le roi des rois affronta la guerrière, mais ce combat n’était pas motivé par l’acquisition de la relique mais bien pour la soumission de la belle combattante. En effet, la beauté de celle-ci avait conquit le servants aux yeux rouges. Malheureusement, le combat fut interrompu lorsque le Saint Graal fut détruit. Le roi néanmoins ne fut pas renvoyé dans le panthéon des âmes héroïques car il avait gouté à la malédiction du Graal avant qu'il ne se consume. Ainsi il acquit un nouveau corps et une existence dépassant celle des autres âmes héroïques. Mais Gilgamesh ne pu faire sienne l’objet de ses convoitises... Telle était sa défaite personnel. Mais qu’importe, la prochaine guerre accomplirai son but. Saber sera sienne, il en fait le serment !

¤ Descriptions de votre Noble Phantasme : [en cours]

_________________



Si un héros supporte le poids des vies qu'il protège, moi je supporte le poids du monde sur mes épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gilgamesh [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate stay night - Illusion of hope :: Préambule :: Présentations :: Présentations Servants-
Sauter vers: